Voyages humanitaires

Partir à l’étranger tout en s’investissant dans un projet local bénévolement, l’occasion de vivre une expérience enrichissante et passionnante !

Différentes formules existent, en voici quelques unes :

Service Volontaire Européen (SVE)

 

EUCAméliorer la pratique d’une langue en se mettant au service d’un des 4.500 projets des associations agréées par la Commission européenne. Tous les frais du volontaire sont couverts par le programme en échange d’un travail bénévole dans une association reconnue !
Le SVE s’adresse spécifiquement aux jeunes entre 17 et 30 ans qui souhaitent passer entre 2 et 12 mois à l’étranger comme volontaire quelque soit leur niveau de qualification ou leur diplôme.
Les volontaires participent au SVE par l’intermédiaire d’une organisation d’envoi établie dans leur pays de résidence et d’une organisation d’accueil qui les reçoit pendant la durée de leur service.
Vous pouvez travailler dans de nombreux domaines comme la culture, la jeunesse, le sport, l’enfance, le patrimoine culturel, l’art, le bien-être des animaux, l’environnement et la coopération au développement. Le SVE est gratuit pour les volontaires qui sont logés, nourris et assurés et reçoivent de l’argent de poche. La seule chose à payer éventuellement est une contribution aux frais de voyage.
Projets accrédités et pays participants : http://europa.eu/youth/evs_database_fr

Service Civique International (SCI)

 

SCILes volontaires de plus de 20 ans sont accueillis par des associations locales pour une période de trois mois à un an. Les frais d’inscription sont de 150 euros et il faut avoir suivi un WE de formation sur le développement et les relations interculturelles ainsi qu’une journée de préparation sur la région concernée. Le jeune peut choisir d’aller en Amérique Latine, au Proche-Orient ou en Asie.

Service Civil International : http://www.workcamps.info/icamps/
SCI belge : http://www.scibelgium.be/
SCI française : http://www.service-civique.gouv.fr/

Volontaires Nations Unies (VNU)

UN Volontaire8 000 volontaires des Nations unies contribuent à relever les défis liés au développement et la paix dans le monde dans quelque 130 pays. Il faut être âgé de 25 ans au moins et posséder un diplôme universitaire ou un diplôme de technicien supérieur ; une expérience professionnelle d’au moins deux ans ; une bonne connaissance d’au moins une des trois langues de travail du programme VNU (anglais, français ou espagnol) ; la capacité de travailler dans un environnement multiculturel ; la capacité de s’adapter à des conditions de vie difficiles ; de grandes qualités de contact et d’organisation ; une expérience professionnelle et/ou de volontariat dans un pays en développement est un atout.
La grande majorité des affectations du programme VNU reposent sur des contrats de six à douze mois renouvelables. Pour subvenir à leurs besoins durant leur affectation, les volontaires reçoivent une allocation mensuelle de subsistance, des congés annuels et une couverture médicale. Postuler pour être volontaire VNU :
http://www.unv.org/fr/etre-volontaire/postuler-pour-etre-volontaire-vnu.html

 

Tremplin Job

La formule ‘Tremplin Job’ s’adresse aux jeunes de 18 à 30 ans, qu’ils soient demandeurs d’emploi ou intégrés dans un parcours d’insertion professionnelle. Il permet d’utiliser les connaissances acquises durant ses études en réalisant une activité pratique dans une entreprise, une association sociale ou culturelle, de rechercher de nouveaux savoirs pour lancer éventuellement un projet commercial ou culturel. Tous les pays du monde sont possibles du moment que la destination est motivée par le projet. La priorité est cependant donnée aux pays européens. Les projets s’étalent de 3 semaines à 12 semaines. Le BIJ propose une prise en charge du transport international au tarif le plus économique (1.000 € maximum) et une bourse forfaitaire de 150 euros par semaine.

BIJDéposer un projet ‘Tremplin Job’ : http://www.lebij.be/index.php/deposer-tremplin-job/

Chantiers Internationaux

Un chantier international, c’est un groupe de dix à quinze jeunes, venus des quatre coins du monde, qui, durant deux à trois semaines, se met bénévolement au service d’une association locale, dans le cadre d’un projet à vocation sociale, environnementale, culturelle ou artistique. En échange de leur travail, les volontaires sont logés et nourris par la communauté locale d’accueil. Les chantiers internationaux et les projets de volontariat permettent la rencontre interculturelle et la découverte de l’autre et contribuent à un monde plus juste, plus solidaire et plus respectueux des différences. Les projets invitent à l’immersion dans une autre culture, à l’apprentissage de la vie de groupe et à la participation à un projet de développement de petite ampleur, défini et pensé par la communauté locale d’accueil.
Les types de chantiers sont nombreux : construction, rénovation, reforestation, éducation à l’environnement, protection de la nature, archéologie, protection du patrimoine, organisation d’évènements culturels, travail social avec des enfants, des personnes âgées ou marginalisées, des personnes handicapées, animation dans des centres d’accueil pour demandeurs d’asile, mise sur pied de campagnes de sensibilisation, etc.
En règle générale, les volontaires travaillent environ trente heures et ont deux journées libres par semaine. En aucun cas, il ne s’agit de remplacer de la main d’œuvre salariée. Tous les chantiers sont à voir comme des coups de pouce à des associations sans but lucratif qui tentent de contribuer, à leur manière, dans leur contexte et avec les moyens du bord, à un monde plus juste et plus solidaire.
Plus d’infos sur différentes associations proposant des chantiers internationaux : http://www.jeminforme.be/loisirs-vacances/chantiers-internationaux

JavvaJAVVA – Jeunes Actifs dans le Volontariat et les Voyages Alternatifs – http://www.javva.org/
Un chantier international c’est la réalisation d’un travail volontaire en collectivité pour une durée de deux à trois semaines, voir plus longtemps.
Des frais d’inscription (environ 100 euros) couvrent les frais administratifs, de personnel et de formation. A cela s’ajoute des frais de participation (entre 100 et 300 $) à payer à l’organisation partenaire sur le lieu du chantier. Il faut aussi prévoir le transport en plus des visas et des vaccins à faire suivant les pays, sans oublier les frais personnels.

Vols pas chers

Suivez-nous !!

Lonely Planet

2 for 1 on City guides - use PROMOCODE FREECITY

logo-scoopiz1trBesoin d’un vol, d’un train, de covoiturage, Scoopez, vous trouverez  !