Voyager en travaillant ou travailler en voyageant !

Les jobs de vacances permettent de financer son voyage à l’étranger ; ils peuvent être de durée très variable, jusqu’à un an, suivant les formules choisies.

Il existe différentes possibilités dont notamment :

Permis Vacances Travail (PVT) ou Working Holiday Visa (WHV)

Financer son voyage grâce à des boulots d’appoint tout en étant rémunéré selon les lois en vigueur dans le pays choisi, c’est ce que permet la formule « Permis Vacances Travail » (PVT). Vous avez entre 18 et 30 ans (35 ans pour le Canada) ? Vous souhaitez voyager en Australie, apprendre l’anglais au Canada, travailler en Nouvelle Zélande, partir au Japon, découvrir Singapour ou la Corée du Sud, partir à Hong Kong, Taïwan, en Argentine ou au Brésil ? Cette expérience d’un an maximum vous permettra de connaître une nouvelle culture, d’apprendre ou perfectionner une langue étrangère, tout en visitant un de ces dix pays…
Au niveau des conditions, il vous faudra disposer d’un billet d’avion aller/retour, d’un minimum de ressources financières et souscrire à une assurance voyage.
Certains pays (notamment le Canada et Taïwan) fixent un nombre limité de PVTistes chaque année, les premiers inscrits sont donc privilégiés.
Infos utiles pour partir en PVT/WHV :
http://www.working-holiday-visas.com/
http://pvtistes.net/
http://www.partir-en-pvt.com/

Au Pair World – Jeunes au Pair

aupairAupair World offre depuis 1999 une banque de données de profils de jeunes au pair et de familles d’accueil en quête de la perle rare pour s’occuper de leur(s) jeune(s) enfant(s) et les aider dans les tâches quotidiennes. Cela permet aux jeunes de financer leur voyage en étant logé et nourri tout en bénéficiant d’argent de poche pour leurs activités sur place. Les jeunes au pair et les familles d’accueil se trouvent de manière autonome et décident en toute liberté, tout en concluant un contrat qui définit les engagements de chaque partie. La rémunération diffère selon le pays d’accueil et le nombre d’heures de travail mais celui-ci n’excèdera pas 30h par semaine, le baby-sitting est compris dans les heures de travail.
Le séjour au pair est une formidable aventure humaine et culturelle, une opportunité d’ouverture sur le monde !
Aupair World – http://www.aupair-world.net/

j-1VisaTravailler aux Etats-Unis : Visa J1 – http://j1visa.state.gov

 

Le dispositif Exchange Visitor Program du gouvernement américain a permis la mise en place de plusieurs programmes permettant à des personnes du monde entier de se rendre aux USA pour y étudier, y faire un stage ou y travailler. Il existe à l’intérieur de ce dispositif plusieurs programmes, chacun avec leurs spécificités et leurs exigences, permettant d’obtenir un visa de travail temporaire (visa j1).

Sponsors en France : http://www.comparateur-visaj1.fr/
Sponsors aux EU : http://j1visa.state.gov/participants/how-to-apply/sponsor-search/?program=Au%20Pair

 

Stage de moins de trois mois : faut-il un visa ?
En théorie, oui, MAIS dans en pratique de nombreux d’étudiants se rendent aux États-Unis avec un visa de touriste (90 jours maximum), pour y réaliser un stage sans avoir à payer le sponsor et le visa J1. Toutefois cette pratique n’est possible que si le stage n’est pas rémunéré.

Autre piste pour un voyage Au Pair : le WEP


Cette association vous encadrera durant un an auprès d’une famille d’accueil, vous aurez le billet d’avion A/R, le visa J1, l’assurance médicale, vous serez rémunéré chaque semaine, etc. Cela vous coûtera 190 euros de frais d’inscription. C’est une des formules les plus économiques pour voyager aux Etats-Unis tout en travaillant.
http://www.wep.be/fr/trouver-un-job-stage-au-pair/anglais/etats-unis/au-pair

Lonely Planet

2 for 1 on City guides - use PROMOCODE FREECITY

Je cherche une place

logo-scoopiz1trBesoin d’un vol, d’un train, de covoiturage, Scoopez, vous trouverez  !